25 janvier 2022 : Stand Europe DIRECT – lancement projet Interreg REACT

Le mardi 25 janvier 2022 a eu lieu le lancement officiel du projet Interreg REACT : « Réseau d’enseignement de l’agro-écologie dans la Caraïbe : portée par l’Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de la Guyane (EPLEFPA), avec le partenariat de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG). Nous avons profité de cette occasion pour tenir un Stand Europe en tant que Centre Europe Direct Antilles – Guyane. Nous avons donc pu échanger sur des questions européennes notamment avec plusieurs élus de la Collectivité Territoriale de Guyane et beaucoup d’autres.

Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Thibault Lechat-Véga, 3è vice-président de la CTG, délégué à l’Europe, aux affaires institutionnelles, à l’égalité et aux relations avec les Guyanais de l’extérieur, Didier Bereau, vice-président de l’Université de Guyane en charge des relations internationales, Gilles Adelson, maire de Macouria, Daniel Le Couviour, directeur de EPLEFPA Guyane et plusieurs élèves qui bénéficieront de cette initiative étaient présents à l’occasion de ce lancement.


Ont également participé à cette matinée de lancement : Annie Robinson- Chocho, 2è vice-présidente de la CTG, déléguée à l’Éducation et aux constructions scolaires, Roger Aron, 7è vice-président, délégué à l’Agriculture, la pêche et à la souveraineté alimentaire, Karine Cresson, 12è vice-présidente déléguée à l’Emploi, la formation et l’insertion professionnelle, Christiane Barbe, conseillère territoriale déléguée à l’Agroalimentaire et Sherly Alcin, conseillère territoriale déléguée au Climat et à l’éducation à l’environnement.

page2image53125040 page2image53119216

L’Europe chez nos jeunes : 

Intervention au sein des établissements scolaires de Macouria : Lycée Agricole de Matiti : 24 janvier 2021 – Classe de Terminale

Le 24 janvier dernier, l’équipe du CEDAG s’est rendu au lycée agricole de Matiti afin d’intervenir auprès d’une classe de Terminale. L’occasion de renforcer chez nos jeunes guyanais, le sentiment d’appartenance envers le projet européen.

Avec la mise en place de plusieurs activités d’information et de dialogue et à l’aide de différents supports vidéo ou papier, nous avons tenté́ une sensibilisation de ce jeune public afin de les informer sur les avantages que leur procure L’UE au quotidien, en Guyane.

Avec le visionnage d’une vidéo sur un jeune Guyanais en
échange Erasmus à Milan ou encore une autre sur les
différentes aides européenes accordées à l’agriculture
guyanaise, ce moment d’échange a pu permettre, nous l’espérons, d’extérioriser les champs une poignée d’élèves de la commune de Macouria, en donnant, tout en les accompagnant, l’envie d’une future mobilité hors territoire.

Une possible mobilité évidement basée sur les programmes Erasmus, permettant la rencontre de d’autres écoles européenne ou encore de stage en entreprise.

ERASMUS+: DES APPRENANTS DE GUYANE EN MACEDOINE !

Dans le cadre du programme ERASMUS we start’up, 5 apprenants et 2 enseignant(e)s du lycée agricole de Matiti nous font partager leur découverte de la Macédoine du Nord du 14 au 18 févier 2022, paysages, spécialités,…. et leur rencontre avec l’équipe Estonienne, avant le début des travaux sur la création d’entreprises dans le domaine du sport. Ils seront rejoints par les ambassadeurs d’Italie, du Portugal et de Turquie.

Logo du projet Erasmus+ We Start’Up

Groupe cible : élèves âgés de 14 à 19 ans.

OBJECTIFS

1. permettre aux participants de se familiariser avec de nouvelles cultures et de développer leur interculturalité compétence

2. développer la mentalité entrepreneuriale des étudiants en leur fournissant le contexte pour développer idées commerciales conjointes, améliorant ainsi la transition vers le monde des affaires

3. améliorer les compétences générales des étudiants afin de faciliter leur développement professionnel

 – critique et la pensée analytique, la communication, la créativité, etc., améliorant ainsi leur transition vers le monde de travail

4. améliorer la confiance en soi des élèves dans des contextes inconnus et leurs compétences linguistiques 5. améliorer la dimension européenne de l’école en collaborant avec d’autres écoles et en transférant des meilleures pratiques.

La prochaine réunion aura lieu en Turquie !

Le réseau des développeurs Erasmus+ au sein des outre-mer (Antilles-Guyane) poursuit son évolution :

L’agence Erasmus+ France / Education Formation anime un réseau national d’information, d’orientation et d’accompagnement appelé « réseau des développeurs Erasmus +».

Le réseau des développeurs Erasmus+ a pour objectif d’informer et de conseiller toute personne souhaitant monter un projet Erasmus+, quel que soit son niveau de connaissance du programme. Le « réseau des développeurs Erasmus+ » s’inscrit dans une démarche de proximité, devant garantir aux candidats au programme Erasmus + la disponibilité d’un contact de référence pouvant les orienter dans le programme et/ou les aider à préparer leur dossier de candidature.

Le réseau des développeurs Erasmus+ est dorénavant composé de membres relevant de deux catégories complémentaires et d’égales importances :

  • Des développeurs chargés d’informer et de sensibiliser des candidats potentiels sur les opportunités du programme Erasmus+,
  • Des développeurs chargés d’accompagner des structures par du conseil au montage de projet dans l’objectif de déposer une candidature Erasmus +.

page1image65324464

Au sein des territoires français d’Outre-mer, notamment aux Antilles et en Guyane Française, on retrouve plusieurs développeurs Erasmus+ :

  • Guyane : Association Perfa Guyane – BUREAU TERRITORIAL ERASMUS+ ANTILLES- GUYANE : erasmus.caraibe@gmail.com/asso.perfa1@gmail.com – 0594577161- Frédérique LOUMETO IPOLO – Enseignante Zootechnie – membre Bureau territorial Erasmus+ Education/ Formation Guyane-Caraïbes : LYCÉE AGRICOLE DE LA GUYANE – felykhaa@yahoo.fr – 0694443838- Sandra MACABRE – Chargée de mission Europe/Erasmus+/ Monde anglophone/ ambassadrice etwinning – RECTORAT DE LA GUYANE – Sandra.Macabre1@ac-guyane.fr – 0594272099

  • Martinique :
    • –  Julia FEIST – Co-fondatrice & Chargée de mission jeunesse – mobilité internationale D’Antilles et d’Ailleurs – Bureau Territorial Erasmus+ Education/Formation Caraïbes (Martinique) – julia@dantillesetdailleurs.org
    • –  Frédéric CONTAULT – Directeur Territorial CEMEA Martinique – frederic.contault@cemea-martinique.org – 0696934362
    • –  Kathy-Liana BRAVO – Chargée de mission CEMEA – kathy- liana.bravo@cemea-martinique.org – 0596 696 53 25 98

  • Guadeloupe :
    • –  Lucie SABAN – Coordinatrice exécutive Arrimage Good ‘îles – Bureau Territorial E+ Education/Formation Caraïbes (Guadeloupe) – arrimagedom@gmail.com – 0690091559
    • –  Joël ERICK MOCO – Chargé de mission – RECTORAT RÉGION GUADELOUPE SERVICE DE LA DAREIC – joel-eric.moco@ac-guadeloupe.fr – 0590478510

L’europe chez les plus jeunes : intervention au sein des établissements scolaires de Macouria :

Classe de CM1 – École Zac de Soula 4 – Vendredi 17 décembre 2021

Le 17 décembre dernier, l’équipe du CEDAG s’est rendu à l’école primaire de Zac de Soula 4 afin d’intervenir auprès des élèves de CM1. L’occasion de renforcer chez nos jeunes guyanais, le sentiment d’appartenance envers le projet européen.

Avec la mise en place de plusieurs activités d’information et de dialogue et à l’aide de différents supports vidéo ou papier, nous avons tenté une sensibilisation de ce jeune public afin de les informer sur les avantages que leur procure L’UE au quotidien, en Guyane. « Et oui, la Guyane, c’est aussi l’Europe ». Voici une phrase que ces élèves de CM1 ont pu retenir au terme de notre intervention.

Avec le visionnage d’une vidéo sur une école en Finlande ou encore une autre sur les différents monuments et paysages européens, ce moment d’échange a pu permettre, nous l’espérons, d’extérioriser les champs de visions, de faire voyager une poignée d’élèves de la commune de Macouria, en donnant, tout en les accompagnant, l’envie d’une future mobilité hors territoire.

Une possible mobilité évidement basée sur les programmes Erasmus, permettant la rencontre de d’autres écoles européennes. Pour l’équipe pédagogique, une réunion est prévue afin de leur présenter, à eux aussi, les possibilités de mobilité Erasmus+ à des fins de formation à l’étranger.

Interview Radio Peyi : un bureau territorial Erasmus+ Education Formation à Macouria.

Le 9 décembre 2021 dernier, Frédérique LOUMETO-IPOLO, responsable de l’association Perspectives et Avenir Guyane (CEDAG) a été interviewée par l’équipe de Radio Peyi, célèbre émission de radio locale. L’occasion de faire connaitre au public, l’association, le Centre Europe Direct Antilles-Guyane, mais aussi depuis peu, le Bureau Territorial Erasmus+ Éducation Formation Antilles-Guyane.

Lors de cet entretien, le rôle et les activités du nouveau Bureau ont été exposés au grand public.

En partie basé au CSP de la commune de Macouria, ce bureau a pour objectif d’aller à la rencontre des potentiels bénéficiaires et de développer l’accès au programme Erasmus+ pour les publics de tout horizons. Ces bureaux territoriaux assureront l’information sur les actions du programme pour tous.

Grâce à l’influence et la notoriété d’un tel média, qui est largement écouté par un public de tout âge ici en Guyane, le nouveau bureau Erasmus+ Éducation Formation Antilles-Guyane, espère tirer profit de cette visibilité pour inciter la population guyanaise à profiter de programmes Erasmus+ et ainsi envisager de futures mobilités hors territoire.

La commune de Macouria renforce son appartenance envers le projet européen : Inauguration de sa nouvelle Maison des Initiatives Sociales et Solidaires (MILSH)

Inaugurée ce samedi 4 décembre, au quartier Saint-Agathe de la commune de Macouria, la Maison des Initiatives Sociales et Solidaires des Habitants de Macouria est entrée officiellement en service. 

Lors de cette demi-journée d’inauguration, Monsieur le Maire, Gilles Adelson et ses élus locaux en ont profité pour inviter plusieurs associations du territoire dont l’équipe du Centre Europe Direct et bureau territorial Erasmus+ Antilles-Guyane.

Lors de son discours, Monsieur le Maire a insisté sur le rôle social de la MILSH. Une maison pour toutes les associations de la commune où doit s’exercer la solidarité et en premier lieu la solidarité inter générationnelle. Il en a également profité pour remercier et renforcer les liens entre la Guyane et l’Union Européenne, en incitant à la perduration des activités et projets européens sur le plan local, afin notamment d’accorder de bonnes perspectives professionnelles et de vie, profitables pour tous, mais surtout pour la jeunesse macourienne.

À cette occasion, l’équipe du Centre Europe Direct a pu présenter au grand public à l’aide d’un stand bien chargé, leurs activités et projets. Elle a également pu échanger et sensibiliser les citoyens, notamment les plus jeunes, aux différents avantages que leur procure l’UE au quotidien.

Pour finir, Gilles Adelson s’est prononcé sur l’importance de faire du quartier de Saint-Agathe une référence en matière d’entrée de ville. Parallèlement, la municipalité se déploie sur un autre projet : l’éco quartier de Tonate Préfontaine qui sera une première sur le territoire guyanais. Volonté qui va de paire avec les priorités éco-durables actuelles de l’Union Européenne.

Pacte Vert Européen et nouveau programme PAC auprès des élèves du lycée agricole (EPLEFPA) de Macouria

Le 2 décembre 2021 dernier, alors que le Conseil de L’Union européenne venait de décider d’adopter une nouvelle politique agricole plus juste, plus verte, lors de sa dernière session d’échange, les élèves de l’EPLEFPA de Matiti quant à eux, se sont déjà vus sensibilisés à l’impact vert pour l’Europe.

En effet, en participant à la conduite et la gestion des exploitations agricoles locales via les programmes européens Erasmus, ces futurs agriculteurs ou techniciens agricoles ont encouragé, à leur manière, le renforcement d’un pacte vert et d’une politique agricole européenne commune davantage respectueuse de son environnement naturel et aussi plus humaine.

Le Conseil Européen qui a formellement adopté cette politique agricole
notamment pour la période 2023-2027, ouvre la voie à une PAC davantage
fondée sur les résultats, qui vise à garantir un avenir durable aux
agriculteurs européens, à assurer un soutien plus ciblé aux petites
exploitations et à laisser aux États membres une plus grande marge de
manœuvre pour adapter les mesures aux conditions locales.



De plus avec le changement climatique et la dégradation de l’environnement qui
constituent une menace existentielle pour l’Europe et ses régions ultrapériphériques, comme la Guyane par exemple, le nouveau Pacte vert ou « Green Deal » pour les anglophones, transformera I’UE en une économie
moderne, efficace dans l’utilisation des ressources et compétitive, garantissant
par exemple :

  • La fin des émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici à 2050
  • Une croissance économique dissociée de l’utilisation des ressources où personne n’est laissé de côté
  • Des emplois pérennes et des formations aux compétences nécessaires pour la transition
  • Une énergie plus propre et des innovations technologiques propres
  • de pointe

Ces nouveaux engagements européens vis à vis d’une politique agricole
ambitieuse et désireuse de laisser place à un avenir prometteur, ne rendent
pas indifférente notre jeunesse Guyanaise, qui d’ailleurs ne cache pas son
engouement pour ces nouvelles propositions.

8 au 11 octobre 2021 : Rencontre virtuelle – EU funds, EU desk Curaçao.

Durant toute la semaine, Perspectives Femmes et Avenir Guyane – Perfa973 a participé au programme EU funds de nos partenaires EU Desk Curaçao. Ceci s’est fait en lien avec notre partenaire la maison de l’Europe d’Aruba.

PERFA973 a pu ainsi  » rencontrer  » en ligne des partenaires des Outre-Mers Néerlandaises travaillant sur les différents programmes Européens.